• Simulateur de vol pour de vrai

    Posted on octobre 14, 2012 by in Tous

    Il est désormais faisable de se mettre aux commandes d’ un avion en simulateur de vol pro. Cette pratique extraordinaire est vécue dans un espace de formation des pilotes professionnels en France. Ces PNC partiront après œuvrer pour les compagnies aériennes. Les simu de vol professionnels sont des prodiges de techniques, déplacés par des vérins hydrauliques, qui créent exactement les déplacements d’un avion de ligne. Cette pratique est relativement appréciée par les férus d’aviation, mais encore par les personnes qui désirent discerner le métier de pilote d’avion. Les candidats sont accueillis par un pilote sur le centre d’apprentissage. Une introduction de 30mn est donné puis s’entame la session de simulateur. Le particulier peut élire son lieu de départ et son point d’arrivée. Il pourra encore recréer les intempéries météo tout comme les pannes qui peuvent surgir au cours du vol. Les épris de simulation et d’aviation aiment. Cependant pareillement ceux qui ont peur en avion. Des personnes ont peur de prendre l’avion du fait d’une mauvaise expérience de vol. Des individus ont souffert des conditions atmosphériques fortes, comme certaines situations encore plus insupportables comme être foudroyé par des éclairs pendant le vol, ou aussi un phénomène de dépressurisation. Toute expérience de vol désagréable crée une phobie du prochain vol. Pour affronter contre cette peur et cette crainte du vol. Les simulateurs professionnels sont utilisés par les médecins pour réaliser des préparations antistress pour lutter contre la peur de l’ avion. Ces préparations sont individualisées et effectués à la personne pour une supérieure efficacité. Le stage de 3h consent au particulier d’appréhender la dynamique d’un jet et de se mettre en condition, là aux commandes d’un aéronef. Aidé d’un instructeur, le postulant lutte contre ses frayeurs pour mieux les saisir et les battre. Les simu de vol proposés sont des simulateurs Airbus et simu Boeing. La façon de piloter le simu Airbus et l’autre sont discordantes. La méthode de pilotage 320 est centrée sur le manche – vous attribuez une impulsion sur le manche et l’aéroplane va maintenir la posture qui vient de lui être établi, sans permuter l’angle sur le joystick. Ceci s’avère occasionnellement déroutant pour un postulant. Au contraire, le simulateur Boeing continue une impression de vol normal. Le joystick est usuel, et il est requis de continuer l’angle d’attaque sur le manche à balai pour maintenir l’attaque ou l’angle de l’aéroplane. Pour prendre de l’altitude, vous tirez sur le manche à balai, et il convient de retenir cette angle d’attaque pour continuer à grimper. A l’inverse sur l’A320, vous activez un angle de hausse, et il est possible de abandonner le manche à balai. L’aéroplane continue son ascension. Afin de redonner l’aplomb, vous devrez ainsi agir sur le joystick pour retrouver l’assiette initiale. Il n’y a pas de choix accompli pour votre simulateur de vol, cela dépend des expériences des particuliers. De toutes façons, la pratique en simulateur est extraordinaire.

    Post Tagged with ,
Comments are closed.