• Ouverture du séminaire sur l’aviation générale en Afrique

    Posted on janvier 28, 2014 by in Tous

    C’est l’ouverture du séminaire sur l’aviation générale à Marrakech cette semaine, avec des enjeux qui seront dessinés notamment dans un contexte mitigé, de crise en Europe, mais de croissance en Asie et au Moyen Orient. C’est dans ce contexte qu’Ethiopian airlines a annoncé quelques développements majeurs, notamment qu’à partir du 29 mars 2014, Ethiopian Airlines assurera une liaison quotidienne (aller-retour) directe entre Addis-Abeba et Shanghai. L’annonce a été faite par la compagnie aérienne le jeudi 23 janvier. Avec cette nouvelle destination, la 80e desservie par Ethiopian Airlines, la plus grande métropole de Chine sera « connectée à 66 villes africaines à travers le hub principal d’Addis-Abeba », indique le transporteur aérien dans son communiqué. Les liaisons seront assurées par le nouveau 787 Dreamliner de Boeing. Autre news, Dassault se renforce en Afrique. En effet la société française a renforcé son implantation en Afrique en nommant un nouveau responsable international des ventes. C’est Olivier Zuber, jusque-là responsable du marketing et du développement de Falcon en Inde, qui a été désigné. Il sera basé au siège de Saint-Cloud en France, et rattaché à Alain Lemee et Gilles Apollis, directeurs des ventes en charge du marché africain. Autre développement, celui d’Air France/KLM qui ouvre une nouvelle route A380 sur Abidjan. Il s’agit de la deuxième destination « africaine » des A380 d’Air France/KLM qui sont exploités sur Johannesbourg depuis 2010. Pour David Prevor, directeur des Etudes et prévisions chez Airbus, la décision d’Air France/KLM est assez logique. La Côte d’Ivoire est en pleine renaissance économique et fait partie des pays émergents. « Quand on parle de pays émergents, nous avons tendance à regarder immédiatement vers l’Asie. Or, l’Afrique compte une dizaine de pays émergents dont la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, le Nigeria ou encore le Bostwana », souligne-t-il. Et Abidjan, avec ses sept millions d’habitants, fait partie de ces villes qui répondent aux critères du concept « Aviation Megacity » défini par Airbus. « Il faut d’abord une population importante. Mais cela ne suffit pas. Il faut également que cette ville ait des liens économiques avec le reste du monde », précise David Prevor. C’est donc dans ce contexte très dynamique que s’ouvre ce séminaire à Marrakech (suivez le lien pour le site officiel), qui devrait conclure sur des résolutions très intéressantes pour l’avenir de l’aviation en Afrique.

Comments are closed.